TooTsieBlog

21 décembre 2018

Parce que peu exigeants, heureux étions nous, les gamins en galoches d'après guerre...


 
Les communes, autrefois, n'étaient pas plus riches que maintenant
et je pense même qu'elles avaient encore moins de moyens qu'aujourd'hui ...
 
Le garde-champêtre M. Jocquin et l'employé communal M. Etienne dressaient et ornaient un grand sapin qui nous semblait magnifique...

guirlande

Et un dimanche après midi,
 juste avant les vacances de fin d'année
il y avait la Fête de Noël à Bennecourt...
Sous le préau fermé pour l'occasion par de grandes et épaisses bâches au sigle de l'Armée Américaine...
Les maitres et les enfants s'étaient mis en 4 pendant plusieurs semaines pour réaliser ou apprendre textes ou corégraphie cette séance récréative...
les parents et les villageois accourus en nombre pour l'occasion étaient assis sur des bancs...
Une vente de programmes réalisés pendant les cours de dessin subventionnait la Caisse des Ecoles pour l'achat de papier crépon des costumes...
Les trois coups résonnaient sur l'estrade!!
et commençaient  chantés, récités et joués par les grands et les petits,
des chansons, des poèmes,
des danses et de diverses scénettes
sur le thème de Noël...

Vifs applaudissements
et rappels récompensaient les artistes en herbe
et ceux qui s'étaient donné un mal fou
pour coordonner tout cela...

Puis pour clore l'après-midi, venait la distribution très attendue par le Père Noël
d'un jouet, d'une orange et d'un sachet de confiseries
à chaque enfant de l'école communale
suivi d'un copieux goûter composé d'un petit pain au lait
et d'un chocolat bien chaud.
Apostille: Ce cadeau de Noël était souvent le seul pour les enfants de certaines familles...père noël


04 décembre 2018

Mais où donc sont passées les neiges d'antan...

guilande houx
 
T'en souviens-tu,
des maraudes dans le Guichet,
chemin d'une timide école buissonnière,
puis de cette course effrénée pour arriver avant que tous les autres ne soient en rangs pour rentrer en classe sous l'oeil sévère de l'instituteur qui devait s'occuper de 2 niveaux de cours...
T'en souviens-tu,
des rondes et des balles au chasseur
des billes et des osselets
des écorchures que l'on soignait avec l'eau du robinet
et du mouchoir pas toujours très propre
noué autour du genou en guise de pansement...
T'en souviens-tu,
des ardoises, des bons points et des leçons apprises par coeur
du vocabulaire et de la dictée,
des tables de mutiplications,
du temps que met  la baignoire pour se vider,
de Vercingétorix et de Jeanne d'Arc,
du Pôle Nord, de l'Afrique et des fleuves qui arrosent la France
des os du squelette et du rôle des muscles...
T'en souviens-tu,
de la sortie de l'école à la nuit tombée
parce qu'on était resté à l'étude ou en retenue,
des devoirs du soir  sur la table de la cuisine sous la lampe à pétrole...
T'en souviens tu,
de l'odeur de la soupe,
des fleurs de givre en hiver sur les carreaux de la chambre...
T'en souviens-tu,
du bol de lait fumant avec du pain trempé dedans au petit déjeuner,
du bonbon dans la poche pour la récré
et à nouveau,
 du bruit des galoches à semelles de bois des enfants
qui courent dans la rue...
 
T'en souviens-tu de tout cela??
 
Cela semble si loin, pourtant c'était hier
ou peut-être avant hier, tiens,
du temps de ma jeunesse à Bennecourt...
 
à moins que ce ne soit d'autres enfants
ou même toi, ailleurs, dans un autre village...120848456_o

 


souris


T'en souviens-tu??
 

guilande houx



Posté par TooTsieBlog à 09:38 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

30 novembre 2018

Brrr!! ça sent l'hiver!!



Tout d'abord, Bonne Fête à tous les André

avec une belle photo du passé pour moi
d'un homme "bon comme le pain" disait-on autrefois ..

Chaque année, la Saint André me tient particulièrement à coeur
puisque mon cher Grand- Père se prénommait ainsi ...
(vous ai-je déjà dit que j'étais petite fille de travailleur émigré belge??
Oui, certainement par le passé dans un autre site de blog...
mais je le répète pour mes nouveaux amis )
Au Garde à vous, bras le long du corps, pieds légèrement ouverts,
Grand-Père est là, à droite,
avec une cigarette qui n'est là que pour la photo plantée au milieu de sa bouche...
Mon André à moi ne fumait pas ,
il chiquait (une horreur) habitude gardée de l'Enfer de la Guerre de 14/18 où il avait été gravement blessé...
Il est vêtu de sa vieille veste de l'Armée Belge qu'il ne quittait presque jamais dans la journée...
Il a ses côtés ses deux fidèles amis,
deux joyeux drilles...
Mollu avec son éternelle fleur des champs à la boutonnière
et Jansens qui conservait toujours comme un trésor
son portefeuille dans la poche intérieure de sa veste...
Voici un beau trio de Belges et fiers de l'être...
Tout dans le décor me rappelle mon enfance à Notre Dame de la Mer...
au fond, "les bâtiments" qui contenaient un lot d'outils fort utiles au jardin,
le vieux sapin un peu déplumé,
le chien à la chaine...
ses gamelles à eau et à nourriture...
sa niche: un vieux tonneau de métal garni de paille fraîche recouvert un sac de jute
que Grand-Père mouillait dans la mare en été à cause de la chaleur...
Si tu me regardes de Là-Haut, protège moi encore comme tu l'as fait quand j'étais une petite fille...
J'ai 78 ans bien tassés...mais je t'aimerai toujours Grand-Père...

Grand-Père et ses Amis

Sur mon vieil almanach des Bergers , il est écrit pour le 30 novembre:
Pour la Saint André,
le froid nous dit:
-"Me voici!!"


Posté par TooTsieBlog à 09:27 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

24 novembre 2018

Humour sur le Web

Quand un président parle à un autre président:

Ah!! les fautes d'orthographe sur l'image ne sont pas de moi!!

20181122_205101

Posté par TooTsieBlog à 18:16 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

17 novembre 2018

Brouillard!!


Inspiration sur l'oeuvre de Maxime Maufra:
Les Andelys, Brouillard sur la Seine
musée des Beaux Arts de Nantes

Oeuvre de Maxime Maufra Les Andelys, Brouillard sur la Seine



Cette fois, la météo ne s'était pas trompée

On ne voit pas plus loin que le bout de son nez...
Et ce matin, encore,
un voile humide et froid s'est posé sur les maisons, les jardins des alentours
et empaqueté le ciel dans une immense grisaille...

Son pain sous le bras, un vieil homme, lance sur son passage:
-Bonjour, un vrai temps de Toussaint!!
(Tiens, pourquoi, que de nos jours, ce sont les personnes âgées
qui disent bonjour en premier)
-"Oui, bonjour, Monsieur Le Paroix, c'est de saison!!!....

Et d'un coup, la rue se vide, chacun est rentré chez soi...
Au chaud...
Pourtant, un grand disque rond et jaune pâle apparaît dans le ciel...

 



11 novembre 2018

Comme un témoignage...

Le 11 novembre 1918...

L'Allemagne
finissait par accepter les conditions de capitulation imposées par les alliés
et signait l'armistice
qui mettait fin à la Première Guerre Mondiale.
Dans les deux camps,
 quatre années de souffrance,
de tranchées,
de boue,
d'horreur,
de gaz 
et de combien de morts au Champ d'Honneur
se terminaient.



Mon illustration ...

comme un témoignage



Apostille:Mes chers enfants et chers petits enfants
Voici le scan d'une très belle et ancienne carte postale
que René, votre aïlleul
écrivait pour la nouvelle année 1916 il y a 102 ans
à Maurice votre arrière grand père et arrière_arrière grand père
qui était au Front..
Sur support et entourage cartonnés,
elle est brodée de soie de couleurs sur un tulle très fin.

il est écrit au dos d'une écriture appliquée d'enfant:
-"En souvenir de 1916,
Reçois en souvenir de ton petit garçon
qui t'aime mille bons souhaits
pour la Nouvelle Année.

René"

 
 
 
 Article qui restera toujours d'actualité (déjà posté en 2009, 2011, 2013, 2015 , 2016, 2017 sur feu skynetblogs.be..)

08 novembre 2018

Qu'on se le dise!!

connectez-vousSur le PDF de mon journal gratuit 20 minutes

de ce jeudi 8 novembre 2018 N° 3346 page 10

on trouve cette info  "qui pourrait être inquiétante" 

 au premier abord!!

 

Capture

 

Posté par TooTsieBlog à 09:35 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

06 novembre 2018

C'était dans les années 1964 à 1967 à la télé!!

 

pipiou

On se souvient tous ( enfin !! les anciens)

 du slogan de la collective des petits pois resté célèbre

et de Pipiou...

 "On a toujours besoin de petits pois chez soi"

Je suis toujours en extase devant cette charmante vidéo...

 

pipiou 64 67

 

Posté par TooTsieBlog à 11:42 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,

05 novembre 2018

Pendant que Mac'Ron se balade dans l'Est de la France en ce moment...

La fleur au fusil.

Honneur de nos tri-aïeules, bi-aïeules, aïeules et nos mamans avec toute ma tendresse et mon respect...
La guerre c'était ça aussi!!
Avec une pensée reconnaissante pour ces femmes de 14/18 sans lesquelles rien  n'aurait été possible
À cette époque, les ouvrières des usines ont sauvé la France en remplaçant les hommes qui étaient au front...

Femme tourneur


Oui, Honneur et Respect à  cette Femme-Tourneur oubliée de 14/18...
un métier que j'ai exercé moi aussi mais en moins difficile...

Posté par TooTsieBlog à 10:04 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

01 novembre 2018

D'un joli vert tendre....



Scolopendre...

au pied d'un vieux mur de granit
cette fougère partage son nom
avec le millepattes

my photo

 

 

25 octobre 2018

Texte qui vaut son pesant....de confitures



Les confitures

de Georges Duhamel, (1884-1966)
dans ses Fables de mon Jardin


Le jour que nous reçûmes la visite de l'économiste,
nous faisions justement nos confitures de cassis, de groseilles et de framboises.
L'économiste, aussitôt, commença de m'expliquer
avec toutes sortes de mots, de chiffres et de formules,
que nous avions le plus grand tort de faire nos confitures nous-mêmes,
que c'était une coutume du Moyen Âge,
que, vu le prix du sucre,
du feu,
des pots
et surtout de notre temps,
nous avions tout avantage à manger les bonnes conserves
qui nous viennent des usines,
que la question semblait tranchée,
que, bientôt, personne au monde ne commettrait plus jamais pareille faute économique.
- "Attendez, Monsieur! m'écriai-je. Le marchand me vendra-t-il ce
que je tiens pour le meilleur et le principal?"
- "Quoi donc?" fit l'économiste.
- "Mais l'odeur, monsieur, l'odeur!
Respirez : la maison toute entière est embaumée.
Comme le monde serait triste sans l'odeur des confitures!
L'économiste, à ces mots, ouvrit des yeux d'herbivore.
Je commençais de m'enflammer.
- "Ici, monsieur, lui dis-je, nous faisons nos confitures uniquement pour le parfum.
Le reste n'a pas d'importance.
Quand les confitures sont faites, eh bien! Monsieur, nous les jetons."
J'ai dit cela dans un grand mouvement lyrique et pour éblouir le savant.
Ce n'est pas tout à fait vrai.
Nous mangeons nos confitures, en souvenir de leur parfum.

les mures

 

Posté par TooTsieBlog à 07:12 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags :

03 octobre 2018

Les chagrins de l'enfance

En pleurs, quand je contais à ma Mèmère Monnier
des problèmes de chicanes enfantines avec ce grand idiot de cousin,
elle séchait ce gros chagrin avec un coin de son tablier en me prenant sur ses genoux...
-"Ne t'inquiète pas ma Poulette de Grain, ce soir, je mettrais des cailloux dans sa soupe..."

Mèmère

En fait elle n'avait rien inventé Ma Mèmère:
Il existe bien une recette de soupe au caillou!!
La voici telle que je l'ai trouvée sur le Net:
La soupe au caillou est une recette traditionnelle de la soupe paysanne
qui s'adapte aux variétés de légumes du lieu,
avec une base de pommes de terre, navets, carottes, poireaux,
plus selon la saison une poignée de pois, des haricots verts ;
saler, ajouter du persil.
Du lard fumé, des saucisses,
ou une poule peuvent y être ajouté.
Un galet propre est plongé dans la casserole pendant la cuisson
qui dure trois heures.
Sa forme est importante: il est choisi biconvexe, presque plat sur une face et de forme harmonieuse.
La cuisson étant maintenue à petit feu, le galet est en perpétuel mouvement et agit comme un pilon
qui écrase les différents composants de la soupe en affinant la texture et en répartissant les sucs.
Cette soupe cuit très longtemps sur le coin d'une cuisinière,
et le caillou, agissant en accumulateur de chaleur,
maintient une température efficace en écrêtant les pics de température, sur un long terme.
On sert souvent la viande séparément avec de la crème fraîche...

galet

23 septembre 2018

Et pourquoi ci et pourquoi ça


 
 
(C'est la saison parce que cet hiver on ne se posera plus la question)
 

automne


et oui, pourquoi écrit-on automne avec "un meu et un neu" et pas avec  "deux neu"...?? (j'ai dû apprendre ça à l'école, mais comme c'est loin, j'avais oublié)...
 
Après une petite recherche dans un vieux bouquin, (j'en ai plein), j'apprends que le groupe "meu neu" est plutôt rare en français, (on s'en serait douté) et que ça vient du Moyen-Âge et des mots  latins qui contenaient ce groupe de lettres "meu neu" et qui donc ont été introduits en français avant le XVIe siècle...
(à mon avis, les moines copistes de ce temps là avaient dû faire une co...rie ou alors comme il ne faisait pas chaud dans les abbayes, avec ses doigts gourds, "yen a" un qui a mis une jambe de trop à un "neu" et les autres ont continué la bêtise rien que pour ne pas lui faire de peine)...
 
Et pour embêter les étrangers qui apprennent le français,
on a gardé "meu neu" tel quel dans certains mots comme damnation, indemnité, amnésie etc...et naturellement automne...

copiste -automne

Posté par TooTsieBlog à 09:13 - - Commentaires [11] - Permalien [#]
Tags : ,

20 septembre 2018

Orthographe et vocabulaire,



La langue de chez nous...

Voici une petite chronique sur notre langue française.
Personne ne pousse l'illogisme aussi loin que nous :
c'est presque de la démence!!
Dans de petites phrases,
voici les mots , (pourtant bien "français")qui s'écrivent de la même façon
mais qui ont un autre sens
et parfois une autre prononciation :


-Les poules du couvent couvent.
-Mes fils ont cassé mes fils.
-Il est de l'est.
-Cet homme est fier, mais peut-on s'y fier ?
-Nous éditions de belles éditions.
-Je suis content qu'ils nous content cette histoire.
-Il convient qu'ils convient leurs amis.
-Ils ont un caractère violent et ils violent leurs promesses.
-Ces dames se parent de fleurs pour leurs parents.
-Ils expédient leurs lettres; c'est un bon expédient.
-Nos intentions c'est que nous intentions un procès.
-Ils négligent leur devoir; moi, je suis moins négligent.
-Nous objections beaucoup de choses à vos objections.
-Ils résident à Paris chez le résident d'une ambassade étrangère.
-Ces cuisiniers excellent à composer cet excellent plat.
-Les poissons affluent d'un affluent de la rivière.

lecture_difficile



Il faut être ferré en français, n'est-ce pas?

Posté par TooTsieBlog à 23:03 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,

05 septembre 2018

Extraite de mes archives...

 

...Cette histoire imaginaire est l'aventure d'un jeune et bel homme que nous nommerons Elysée 
Il perdit sa main droite dans un  accident de voiture
et qui se vit greffer celle d'un généreux don d'organe à l'hôpital ...
Après la rééducation douloureuse , 

images.jpg

il reprit une vie presque normale..
Je dis bien presque car en réalité, 
c'était la main d'une femme qui lui avait été donnée...
Une nuit, il se réveilla en sursaut, 
cette main s'était faite douce et experte 
et lui prodiguait mille caresses et mille sensations 
dont je vous laisse subodorer l'issue finale...
La fois suivante, c'est au cinéma qu'elle s'aventura sur la jambe d'un monsieur assis à côté de lui et qui se laissa faire avec complaisance......
En fait cette main était incontrôlable et la coquine  renouvelait ses habiles exploits dans les plus divers endroits, 
avec les rencontres masculines  qu'elles soient amicales, professionnelles, joyeuses ou sportives...
A sa grande de honte, notre jeune homme luttait contre les instincts baladeurs de la greffe 
mais c'était toujours en pure perte, elle continuait sans complexe ses charmantes explorations... 
Mais un jour que la main se faisait gentillette sur la fesse musclée d'un garçon de passage, 
il arriva ce qu'il devait arriver... 
le garçon en question était gay et tomba amoureux fou de notre bel Elysée...

Oups!! panne d'inspiration!! 
 
Je vous laisse commenter une suite...

 

Posté par TooTsieBlog à 09:25 - - Commentaires [14] - Permalien [#]
Tags :

31 août 2018

Août 2018 au jardin ce soir...

 

Dans l'ombre de la nuit
surpris par le flash
le dahlia rose baisse la tête!!
Dormait-il ?

chut il dort

La course inexorable du Temps...

 

Le calendrier , aujourd'hui, se ferme sur 8 ième mois de l'année

Je le vivrai donc avec cette note trouvée en lisant un vieux bouquin:
Quand Août n'est pas pluvieux
Septembre est souvent radieux...

Apostille: Pour vous, j'ai cueilli
quelques petites linaires sauvages du talus
Douce et pâle couleur mauve
sous le ciel gris du matin...

linaires sauvages

 

30 août 2018

La guerre de la coquille Saint Jacques...

Le courage des marins pêcheurs normands que l'Europe ne protège pas
fait face à la flibuste anglaise qui pille les resources marines...

Incroyable : Un gros chalutier anglais délibérément tape des petits bateaux français...
3 bateaux sont endommagés...

 

Bataille navale grandeur nature entre pêcheurs normands et britanniques

 

Posté par TooTsieBlog à 16:55 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,

Comme ce bon vieux Pépé...

Ponctionnée sur ma retraite...

Je suis sérieuse en disant que

Je suis moi aussi une "Gauloise Réfractaire"**...

(**mots du méprisant Mac'Ron en se foutant franchement de la tronche du peuple français)

https://www.huffingtonpost.fr/2018/08/30/gaulois-refractaires-au-changement-emmanuel-macron-evoque-un-trait-dhumour_a_23512420/

facebook_1535538756576

Posté par TooTsieBlog à 11:32 - - Commentaires [7] - Permalien [#]
Tags : , , ,

28 août 2018

Une décision que je qualifie de courageuse...

Un sentiment d'échec, d'impuissance,

Comme Mac'ron et son gouvernement
Nicolas Hulot, ministre de l'écologie,
était pieds et poings devant les dictacts de la finance et les contraintes budgétaires
il a préféré donner sa démission.

https://p4.storage.canalblog.com/43/50/1606671/120592611.gif

Le grand entretien avec Nicolas Hulot

 

Posté par TooTsieBlog à 16:12 - - Commentaires [17] - Permalien [#]
Tags : , ,