17 mai 2018

La magie du mot !!


Sans lui, nous n'aurions rien à dire...

Je vais vous expliquer cela au Mot à Mot...
En ce pays-ci le mot clé sera blog
avec son mot de passe
et si je vous prends au mot
on vous y écrira un bon mot
que l'on comprendra à demi mot
on y trouvera un mot à la mode
un mot mal écrit
un mot difficile à prononcer pour un étranger
un mot pour rire
un mot pour consoler
un mot qui ne veut rien dire
un mot vide de sens
un mot fade comme une soupe sans sel
un mot gourmand comme "chocolat"
Mais, et, ou, quand en seront les mots de liaison
le dernier commentaire se rendra mot pour mot
mais comme on a pas toujours son mot à dire
mes derniers mots seront:

-"À bientôt de vous lire encore et encore .."

 le chemin des mots

Posté par TooTsieBlog à 08:15 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

14 mai 2018

Le petit café du port est fermé depuis longtemps

Vie de quartier

La porte était devenue, avec les années, dure à pousser ....
Elyane accueillait ses clients "réguliers" d'un grand "BonjourBonjour"
qui se voulait enjoué avec cette pointe d'accent chantant du Sud Ouest
qui lui restait là naturellement dans la gorge ...
Les clients avaient toujours quelque chose à lui dire,
à lui raconter
et elle écoutait avec une complaisance souriante leurs confidences,
leurs petits malheurs et leurs blagues...
Discrète aussi, elle ne parlait pas à celui
qui passait là, en silence ...
L'habitué n'avait pas besoin de commander sa consommation ,
le verre ou la tasse arrivaient comme par magie sur le zinc
qu'elle essuyait pour la forme
car les traces colorées persistaient
et l'on aurait pu deviner
ce qui avait été servi au long des années...

Combien de "BonjourBonjour", de "Au revoir", de "Bonne journée",
ou de "Bon Week End" dans la vie d'Elyane...

Sur la porte du petit café,
une pancarte en simple carton accrochée par une ficelle,
qui se délave avec le temps,
il y a écrit:

Fermeture définitive...

fermeture définitive

Petit travail de vocabulaire...


 ...avec des mots finissant par "otte"

Il faut que je vous parle de la vieille tantine Charlotte qui nous avait invités pour Noël
qui était une dame un tantinet boulotte et un peu vieillotte
et qui vivait en Wallonie...
Pour manger après la messe de minuit,
elle nous avait promis de cuisiner son délicieux lapin en gibelotte...
Ce faisant, elle jeta un coup d'oeil au dehors et vit passer une tranquille roulotte aux vives couleurs
que la route ballottait de droite et de gauche
et constata que cette antique voiture à cheval était conduite par une petite fille "Rom"...
Une chouette hulotte sur son épaule,
l'enfant semblait bien pâlotte sous le déluge d'une neige glacée qui tombait à gros flocons
et qui grelottait sans manteau dans un vieux pull et une invraisemblable jupe-culotte...
N'écoutant que son bon coeur, la tantine qui était un peu polyglotte
sortit sous le porche de sa maison, engagea avec la pauvre poulotte une petite parlotte et l'invita,
avec toute sa tribu,
 à partager son repas...
Et c'est comme ça qu'à notre arrivée de Bretagne pour le réveillon de Noël,
nous n'avons eu que des patates "vitelotte" cuites à la flotte  
et que nous avons mangées en robe des champs et à la croque au sel avec,
heureusement, de la lotte froide pêchée à la dernière grande marée accompagnée de mayonnaise
que M'man avait préparée avant notre départ...

Saperlotte...!!

roulotte