01 février 2019

On dit qu'il fait froid en ce moment... mais...

 On dit qu'il fait froid en ce moment... mais...
qui se souvient du terrible février 1956?
 

Etiolles

À l'époque, j'étais pensionnaire dans une école professionnelle à Etiolles (91) près de Soisy-sur-Seine...
Un grand froid venu du Groenland avait tout gelé en Europe...
Pas de toilette pendant plusieurs jours,
(l'eau dans les lavabos avait gelé dans les tuyauteries vétustes dans ce château de Mme Du Barry (célèbre maîtresse de Louis XVI) (transformée en école et pension)
Sous les toits, dans nos chambres de 2 et 3ème années on avait poussé les lits pour ajouter ceux des filles de 1ère année du grand dortoir qui n'était  presque pas chauffé...
Des couvertures supplémentaires avaient été distribuées...
Pour ne pas grelotter, on se couchait quand même avec des pulls épais...
Au réfectoire, pas question de rechigner sur la nourriture 
pas extraordinaire: nous étions presque toutes Pupilles de la Nation pour des raisons diverses
(Nation, qui comme on le sait n'a jamais été assez riche pour ses pauvres), 
il fallait manger chaud même ce qui n'était guère appétissant....
La chambre d'infirmerie était pleine: grippe, bronchites, engelures douloureuses comme je n'en ai plus jamais revues depuis, sévissaient...
Lors des promenades (obligatoires) du jeudi et du dimanche, nous traversions la passerelle piétonnière de bois à haubans 
(remplacée depuis par un pont magnifique)
qui reliait à cette époque
Evry Petit Bourg, Soisy-sur Seine et Etiolles,
nous pouvions voir l'eau de la Seine
qui avait été prise dans une épaisse couche de glace...
Je crois que je n'ai jamais eu aussi froid de ma vie...
 

La Seine prise dans les glaces

Apostille: La vie de château n'est pas ce que l'on croit,
on y gèle en hiver... 
et comme dit l'adage,
il vaut mieux un petit chez-soi qu'un grand chez les autres....
et quoi que l'on vous dise à la télé,
il ne fait pas vraiment froid en ce moment par rapport à cette année là...
 
1956, l'époque révolue de mes 16 ans...
 

 


21 décembre 2018

Parce que peu exigeants, heureux étions nous, les gamins en galoches d'après guerre...


 
Les communes, autrefois, n'étaient pas plus riches que maintenant
et je pense même qu'elles avaient encore moins de moyens qu'aujourd'hui ...
 
Le garde-champêtre M. Jocquin et l'employé communal M. Etienne dressaient et ornaient un grand sapin qui nous semblait magnifique...

guirlande

Et un dimanche après midi,
 juste avant les vacances de fin d'année
il y avait la Fête de Noël à Bennecourt...
Sous le préau fermé pour l'occasion par de grandes et épaisses bâches au sigle de l'Armée Américaine...
Les maitres et les enfants s'étaient mis en 4 pendant plusieurs semaines pour réaliser ou apprendre textes ou corégraphie cette séance récréative...
les parents et les villageois accourus en nombre pour l'occasion étaient assis sur des bancs...
Une vente de programmes réalisés pendant les cours de dessin subventionnait la Caisse des Ecoles pour l'achat de papier crépon des costumes...
Les trois coups résonnaient sur l'estrade!!
et commençaient  chantés, récités et joués par les grands et les petits,
des chansons, des poèmes,
des danses et de diverses scénettes
sur le thème de Noël...

Vifs applaudissements
et rappels récompensaient les artistes en herbe
et ceux qui s'étaient donné un mal fou
pour coordonner tout cela...

Puis pour clore l'après-midi, venait la distribution très attendue par le Père Noël
d'un jouet, d'une orange et d'un sachet de confiseries
à chaque enfant de l'école communale
suivi d'un copieux goûter composé d'un petit pain au lait
et d'un chocolat bien chaud.
Apostille: Ce cadeau de Noël était souvent le seul pour les enfants de certaines familles...

père noël

04 décembre 2018

Mais où donc sont passées les neiges d'antan...

guilande houx
 
T'en souviens-tu,
des maraudes dans le Guichet,
chemin d'une timide école buissonnière,
puis de cette course effrénée pour arriver avant que tous les autres ne soient en rangs pour rentrer en classe sous l'oeil sévère de l'instituteur qui devait s'occuper de 2 niveaux de cours...
T'en souviens-tu,
des rondes et des balles au chasseur
des billes et des osselets
des écorchures que l'on soignait avec l'eau du robinet
et du mouchoir pas toujours très propre
noué autour du genou en guise de pansement...
T'en souviens-tu,
des ardoises, des bons points et des leçons apprises par coeur
du vocabulaire et de la dictée,
des tables de mutiplications,
du temps que met  la baignoire pour se vider,
de Vercingétorix et de Jeanne d'Arc,
du Pôle Nord, de l'Afrique et des fleuves qui arrosent la France
des os du squelette et du rôle des muscles...
T'en souviens-tu,
de la sortie de l'école à la nuit tombée
parce qu'on était resté à l'étude ou en retenue,
des devoirs du soir  sur la table de la cuisine sous la lampe à pétrole...
T'en souviens tu,
de l'odeur de la soupe,
des fleurs de givre en hiver sur les carreaux de la chambre...
T'en souviens-tu,
du bol de lait fumant avec du pain trempé dedans au petit déjeuner,
du bonbon dans la poche pour la récré
et à nouveau,
 du bruit des galoches à semelles de bois des enfants
qui courent dans la rue...
 
T'en souviens-tu de tout cela??
 
Cela semble si loin, pourtant c'était hier
ou peut-être avant hier, tiens,
du temps de ma jeunesse à Bennecourt...
 
à moins que ce ne soit d'autres enfants
ou même toi, ailleurs, dans un autre village...120848456_o

 


souris


T'en souviens-tu??
 

guilande houx



Posté par TooTsieBlog à 09:38 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags :

30 novembre 2018

Brrr!! ça sent l'hiver!!



Tout d'abord, Bonne Fête à tous les André

avec une belle photo du passé pour moi
d'un homme "bon comme le pain" disait-on autrefois ..

Chaque année, la Saint André me tient particulièrement à coeur
puisque mon cher Grand- Père se prénommait ainsi ...
(vous ai-je déjà dit que j'étais petite fille de travailleur émigré belge??
Oui, certainement par le passé dans un autre site de blog...
mais je le répète pour mes nouveaux amis )
Au Garde à vous, bras le long du corps, pieds légèrement ouverts,
Grand-Père est là, à droite,
avec une cigarette qui n'est là que pour la photo plantée au milieu de sa bouche...
Mon André à moi ne fumait pas ,
il chiquait (une horreur) habitude gardée de l'Enfer de la Guerre de 14/18 où il avait été gravement blessé...
Il est vêtu de sa vieille veste de l'Armée Belge qu'il ne quittait presque jamais dans la journée...
Il a ses côtés ses deux fidèles amis,
deux joyeux drilles...
Mollu avec son éternelle fleur des champs à la boutonnière
et Jansens qui conservait toujours comme un trésor
son portefeuille dans la poche intérieure de sa veste...
Voici un beau trio de Belges et fiers de l'être...
Tout dans le décor me rappelle mon enfance à Notre Dame de la Mer...
au fond, "les bâtiments" qui contenaient un lot d'outils fort utiles au jardin,
le vieux sapin un peu déplumé,
le chien à la chaine...
ses gamelles à eau et à nourriture...
sa niche: un vieux tonneau de métal garni de paille fraîche recouvert un sac de jute
que Grand-Père mouillait dans la mare en été à cause de la chaleur...
Si tu me regardes de Là-Haut, protège moi encore comme tu l'as fait quand j'étais une petite fille...
J'ai 78 ans bien tassés...mais je t'aimerai toujours Grand-Père...

Grand-Père et ses Amis

Sur mon vieil almanach des Bergers , il est écrit pour le 30 novembre:
Pour la Saint André,
le froid nous dit:
-"Me voici!!"


Posté par TooTsieBlog à 09:27 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

24 novembre 2018

Humour sur le Web

Quand un président parle à un autre président:

Ah!! les fautes d'orthographe sur l'image ne sont pas de moi!!

20181122_205101

Posté par TooTsieBlog à 18:16 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :


17 novembre 2018

Brouillard!!


Inspiration sur l'oeuvre de Maxime Maufra:
Les Andelys, Brouillard sur la Seine
musée des Beaux Arts de Nantes

Oeuvre de Maxime Maufra Les Andelys, Brouillard sur la Seine



Cette fois, la météo ne s'était pas trompée

On ne voit pas plus loin que le bout de son nez...
Et ce matin, encore,
un voile humide et froid s'est posé sur les maisons, les jardins des alentours
et empaqueté le ciel dans une immense grisaille...

Son pain sous le bras, un vieil homme, lance sur son passage:
-Bonjour, un vrai temps de Toussaint!!
(Tiens, pourquoi, que de nos jours, ce sont les personnes âgées
qui disent bonjour en premier)
-"Oui, bonjour, Monsieur Le Paroix, c'est de saison!!!....

Et d'un coup, la rue se vide, chacun est rentré chez soi...
Au chaud...
Pourtant, un grand disque rond et jaune pâle apparaît dans le ciel...

 


11 novembre 2018

Comme un témoignage...

Le 11 novembre 1918...

L'Allemagne
finissait par accepter les conditions de capitulation imposées par les alliés
et signait l'armistice
qui mettait fin à la Première Guerre Mondiale.
Dans les deux camps,
 quatre années de souffrance,
de tranchées,
de boue,
d'horreur,
de gaz 
et de combien de morts au Champ d'Honneur
se terminaient.



Mon illustration ...

comme un témoignage



Apostille:Mes chers enfants et chers petits enfants
Voici le scan d'une très belle et ancienne carte postale
que René, votre aïlleul
écrivait pour la nouvelle année 1916 il y a 102 ans
à Maurice votre arrière grand père et arrière_arrière grand père
qui était au Front..
Sur support et entourage cartonnés,
elle est brodée de soie de couleurs sur un tulle très fin.

il est écrit au dos d'une écriture appliquée d'enfant:
-"En souvenir de 1916,
Reçois en souvenir de ton petit garçon
qui t'aime mille bons souhaits
pour la Nouvelle Année.

René"

 
 
 
 Article qui restera toujours d'actualité (déjà posté en 2009, 2011, 2013, 2015 , 2016, 2017 sur feu skynetblogs.be..)

08 novembre 2018

Qu'on se le dise!!

connectez-vousSur le PDF de mon journal gratuit 20 minutes

de ce jeudi 8 novembre 2018 N° 3346 page 10

on trouve cette info  "qui pourrait être inquiétante" 

 au premier abord!!

 

Capture

 

Posté par TooTsieBlog à 09:35 - - Commentaires [5] - Permalien [#]

06 novembre 2018

C'était dans les années 1964 à 1967 à la télé!!

 

pipiou

On se souvient tous ( enfin !! les anciens)

 du slogan de la collective des petits pois resté célèbre

et de Pipiou...

 "On a toujours besoin de petits pois chez soi"

Je suis toujours en extase devant cette charmante vidéo...

 

pipiou 64 67

 

Posté par TooTsieBlog à 11:42 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : ,

05 novembre 2018

Pendant que Mac'Ron se balade dans l'Est de la France en ce moment...

La fleur au fusil.

Honneur de nos tri-aïeules, bi-aïeules, aïeules et nos mamans avec toute ma tendresse et mon respect...
La guerre c'était ça aussi!!
Avec une pensée reconnaissante pour ces femmes de 14/18 sans lesquelles rien  n'aurait été possible
À cette époque, les ouvrières des usines ont sauvé la France en remplaçant les hommes qui étaient au front...

Femme tourneur


Oui, Honneur et Respect à  cette Femme-Tourneur oubliée de 14/18...
un métier que j'ai exercé moi aussi mais en moins difficile...

Posté par TooTsieBlog à 10:04 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :