09 août 2018

Duo d'amour...



Au matin
Tout en beauté
Enlacés et immobiles
Ils se sont ouverts à la vie
Pour juste un seul jour d'amour

hibicus


08 août 2018

La prudence est mère de la sécurité

Vieil adage du Cow Boy avisé

En général,
il est dangereux de s'accroupir**
quand on porte des éperons...

éperons

Apostille: explication du verbe
**s'accroupir:  C'est adopter une position où les genoux sont pliés
 les fesses reposant sur les talons,
comme assis sans chaise.

 

07 août 2018

Le patois a de ses richesses qu'il est bon de ne pas oublier...


Ainsi:

En cherchant les vieux mots que l'on prononçait dans mon village
quand j'étais gosse avec ma copine Marguerite qui tentait de m'apprendre vainement quelques mots de breton;
etiquette de fromage de chèvreIl m'est revenu un mot que "Mon Jules" (mon père nourricier) m'avait dit à voix basse
le jour de l'enterrement de son vieux pépé Jacques LeBourg
en entendant les voix aiguës des dames de la chorale chanter le De Profondis dans l'église:

-"On dirait des "maguettes" quand leurs cordes sont entourées autour de leurs pieux!!"
Naturellement, comme je n'ignorais pas ce que voulait dire ce mot et en pensant au bêlement de notre chèvre,
j'avais pouffé de rire
ce qui m'avait valu les gros yeux , une tape sèche sur la main et l'expression "pas sortable" de M'man
qui m'avait pourtant fait une sévère leçon de ne pas rigoler pendant la cérémonie...

Grand mère qui était de Ch'Nord (de Malo les Bains) disait de ses maguettes alias chèvres quand elles étaient "en chaleur":
-"Plus qu' ch' bouc i pue, plus que l'maguette all' va l'vir."
ce qui veut dire si je me rappelle bien
-"Plus que le bouc sent mauvais, plus la chèvre va le voir."

Apostille: Mais le plus terrible pour moi serait de rencontrer et de parler aujourd'hui à une dame se prénommant  "Maguette"
( si si!! Mes P'tits Vieux!! ça existe "Maguette" je l'ai vu sur "facebook")
(Je ne pourrai jamais me retenir de rire en faisant la relation mentale entre la chèvre et "facedebouc" si , d'aventure, je rencontrais cette personne !!)

Nan mais!! avouez quelle sotte idée tout de même de d'affubler une petite fille d'un tel prénom
qui veut dire chèvre dans notre patois de Bennecourt!!

de Théodore Robinson Fille avec sa chèvre

Un peu de sérieux maintenant avec cette sublime oeuvre d'art
intitulée Girl with Goat
que nous devons à l'américain Théodore Robinson (1852-1896)


06 août 2018

Les sons dans la langue française

Devoir de vacances

avec la terminaison des mots en ”oir et oire


:Vas-t'en voir cette belle histoire


Léda se regarda dans le miroir
Frissonnante elle resserra son peignoir
Et courant dans les couloirs
Monta à la tour de son manoir
Vers son amour sans espoir
Qui s'éloignait dans le soir
Elle murmura au chevalier Grégoire
En agitant son mouchoir
" Ami, Bonsoir !!"
Elle essuya de ses yeux son désespoir
Car elle savait le revoir
En cygne au bec jaune et noir...

illustration

Posté par TooTsieBlog à 08:36 - - Commentaires [12] - Permalien [#]
Tags : ,

05 août 2018

Canicule



Le bain

 Frais babil
Une langue rose
Un délicieux goût de tendresse
Et de savon...

Good Housekeeping

Illustration  : page de garde de juin 1932 du magazine Good Housekeeping

https://p4.storage.canalblog.com/43/50/1606671/120592611.gif

Apostille: Selon Google:
Good Housekeeping est un mensuel féminin américain
appartenant au groupe de presse Hearst Corporation.
Le magazine fut fondé le 2 mai 1885 par Clark W. Bryan à Holyoke,
dans le Massachusetts.

https://p4.storage.canalblog.com/43/50/1606671/120592611.gif


Ma vie aventureuse...(suite)

Hier... 2 août 2018

angelJ'avais fini mes courses au supermarché E. Leclerc à Lannion 22140...

et je sortais de ma place de parking ma jolie Polo Bleue TSI Bluemotion dernier modèle
en faisant hyper attention aux piétons...

En réponse à mon sourire, une dame qui marchait vers sa voiture m'a lancé un regard vache (meuh)
tandis que son homme qui poussait le caddie plein, à quelques pas derrière elle, m'a souri avec un petit clin d'oeil...
Je me suis dit : "C'est ma beauté un peu fanée ou ma voiture bleue qui a retenu son attention??"
Toujours est-il que j'ai lu dans ses yeux pétillants une sorte d'admiration...
Une seconde , j'ai craqué pour ce regard là!!
Mais ne le dites à personne surtout !!
Et puis quoi, vous direz ce que vous voulez,
je m'en moque après tout:
Un homme, c'est parfois (je dis bien parfois) comme une belle chose
que l'on voit dans certaines vitrines de magasins chics et chers
et qui s'offre sans vergogne à notre regard
même si c'est inaccessible à nos possibilités...


Apostille: Jusqu'à preuve du contraire il est permis de rêver, non??
Ah !! que j'aime les beaux et aimables messieurs tout de même!!

04 août 2018

Encore un prisonnier de mon APN



 
sous l'ardent soleil de l'été,
une fleur blanche de carotte sauvage sert de doux matelas
à des insectes dorés pour une sieste très intime..

un insecte doré sur fleur de carotte sauvage

03 août 2018

en savantes piles

Les galets blancs de l'Ile Grande

sur fond de mer et de brume légère
comme des petits soldats à la parade
en équilibre précaire

empilés

02 août 2018

Inspiration toute personnelle...

 

...sur une oeuvre de Georgios Jakobides (1853-1932)


Dans le coin de l'église réservé aux pauvres,
une fillette, assise  et tête renversée semble dormir...
Elle ne dort pas.
Un panier de fleurs en offrande sur les genoux,
avec cette ferveur et cet abandon douloureux
que rien ne dérange, elle prie pour son petit frère
que les Anges du Ciel ont emporté au Paradis...

oeuvre de Georgios Jakobides

Posté par TooTsieBlog à 07:36 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags :

01 août 2018

Ce que j'aime..

Balade autour du Poulloguer

Aller tranquillement mes promenades
Qui aiment à s'attarder
Loin des foules exubérentes
De peur de négliger chaque instant
Du rare privilège qui m'est octroyé...
Garder intact dans ma mémoire,
Cet instant ravissant
Où les canards vont d'une rive à l'autre de l'étang...
Revenir par les vieilles ruelles fleuries,
Vers cette petite place de cité
Où les enfants d'alentour jouent, insouciants...
Et , en passant, entendre
Par une fenêtre ouverte au soleil
Une voix qui nous dit: Ici, Radio Bonheur...

les canards du Pulloguer