11 juillet 2018

Bonne nuit Monde des Blogs...

 

Quand j'étais gosse...

Des fantômes rouges et noirs profitaient toujours de la nuit d'hiver
pour revenir hanter mon imagination qui s'égarait......
imageLeurs ombres mystérieuses se tordaient sur le plafond, les murs et les meubles de la chambre...
Je voulais les fuir en me cachant sous les couvertures
mais ils étaient toujours là lorsque je ressortais la tête...
 
-"M'maaaaaaaaaaaaann!!"
Et ma mère arrivait, frissonnante,
resserant son châle de laine sur sa chemise de nuit...
Naturellement, je me faisais gronder pour l'avoir sortie de son lit bien chaud...
-"Je me demande ce que tu as bien pu lire comme bêtises aujourd'hui...
 Regarde, tes fantômes, ce ne sont que les flammes du poêle
qui passent par le trou du foyer..."
 
Et je m'endormais rassurée en pensant que bientôt il ferait meilleur
et  il n'y aurait plus besoin de chauffage dans la chambre...

Posté par TooTsieBlog à 21:43 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,

05 juillet 2018

Nous sommes le 5 juillet...

Philippe, mon fils ainé fête ses 58 ans aujourd'hui ...

Joyeux anniversaire, mon grand
Je lui fais de grosses bises...

Philippe

Regardez comme il était "chou" à  3 ans ...
_____________________
Apostille: pour son jour et année de naissance la météo n'était pas top et je me souviens qu'il pleuvait ce 5 juillet 1960:
Voilà ce que j'ai trouvé sur le site ci dessous
pour le temps qu'il faisait ( glagla):

http://www.meteo-paris.com/chronique/annee/1960

Les 30 juin et 1er juillet : ces deux journées sont presque hivernales -des gelées sont observées au lever du jour, jusqu’en région parisienne (+1° au Bourget mais moins de 0° au sol) - il neige au-dessus de 1200m dans les Vosges -d’une façon générale, le mois de juillet 1960 est d’ailleurs très frais et très humide.

01 juillet 2018

Feu ma Chérie de Chien Husky...

Ce Dimanche là,

des Témoins de Jéhovah maraudaient aux Platanes à Criel-sur-Mer (76)
où nous louions, à cette époque,  une charmante petite maison pour les WE et les vacances...
J'ai toujours détesté leur façon de dispenser leur "Bonne Parole" d'un Dieu implacable...
Pourtant si pacifique, ma regrettée Jazzie, non plus...
Protectrice, elle s'appuya contre ma jambe et de sa gorge sortit un feulement vibrant de menaces...
C'est la seule fois de sa vie où elle montra des crocs inquiétants
et qu'elle porta, le nom terrible qui lui venait de Bilka, sa mère:
Jazzie des Loups d'Ecouves...
Tu me manqueras toujours, ma Chérie de Chien...

jazzie


Apostille: Ce jour là, j'ai entendu,
que j'étais une bien mauvaise personne
pour avoir un chien aussi méchant
et que Dieu saurait en tenir compte...
Une menace qui m'a lassée froide...

 

Posté par TooTsieBlog à 10:10 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,
28 juin 2018

Grrrrr!!


Question de feeling!!

Je m'en vais vous conter quelque chose
et vous allez comprendre pourquoi je n'ai aucune affinité avec les chats noirs...

Chez mes parents, dans ma jeunesse déjà, la Noireaude que M'man calinait, ne m'aimait pas...
Puis un jour en allant chercher le lait,
le chat noir de la ferme m'a sauté dessus
et a fait un accroc à mon joli tablier avec ses griffes...
Chez ma soeur, comme je ne peux pas souffrir qu'un chat saute sur la table,
LaNoire m'a griffée parce que je l'ai prise gentiment pour la poser sur le sol...
Et ça continue, un matin à Barbotan (Gers) où j'étais allée en cure pour soigner mes vieilles douleurs,
 je m'étais assise sur un banc ,
pour attendre patiemment qu'un magasin ouvre ses portes
tout en profitant d'un généreux et tiède soleil d'octobre...
un micro chat noir, joli comme tout avec de beaux yeux dorés
est venu spontanément sur mes genoux réclamer une dose de caresses
que je lui ai donnée sans arrière pensée...
Et vous allez constater
que je n'ai vraiment pas de chance avec ce genre de "griffard"*:
il m'a mordu au pouce, "la vache"...
Du coup, il s'est pris une "mornifle"** à faire 3 tours dans son slip s'il en avait porté un ...

Vraiment!! je n'aime pas les chats noirs...!!
Et c'est sans regret que vous les laisse...
Je finis par croire la légende qui dit qu'ils sont l'incarnation du Diable!!
Du large sales bêtes porte-poisse ...!!
 Non, mais des fois!!

Heureusement qu'avec les chats blancs, gris et roux, ça va plutôt bien et même très bien!!

chat

 

Apostille: *"griffard" ou chat et par approchement avec les griffes
issu de l'argot et nom masculin;

**"mornifle" ou giffle faite avec le revers de la main.
mot issu de l'argot et nom féminin.



24 juin 2018

Ma vie aventureuse...

KK ou l'hygiène dans certains lieux publics de France

Je vais vous conter d'une de mes aventures
qui m'est arrivée à la gare de Bayonne !!

Il y a longtemps de cela: 45 ans environ
(ou peut-être plus, le temps passe si vite)...

j'ai été prise d'une envie URGENTE d'aller aux toilettes ...
Je me précipite aux WC,
j'ouvre la porte,
je la referme en la claquant...

incroyable
Et làààààà,
Horreur!!!!!
il y avait du "kk" partout:
sur la faïence à la turque ,
sur les murs
et sur la POIGNéE de porte....
je ne pouvais poser mes mains nulle part...
j'appelle mon mari qui, normalement,
ne devait pas se trouver bien loin ...
pas de réponse ...

incroyable1
Au bout d'un certain temps qui m'a paru une éternité,
 j'ai fini par appeler "AU SECOURS"
c'est un monsieur qui m'a délivrée...
il rigolait le bougre ...
mais pour un peu,
 je l'aurais bien embrassé de m'avoir sortie
de cette prison horriblement mal odorante  ...
et j'avais toujours cette envie pressante.. moi, na!!

Posté par TooTsieBlog à 08:25 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : ,

23 juin 2018

Le Certif... avant, c'était quelque chose...



Mes 14 ans à l'encre violette...

Ce jour, là nous étions le Mercredi 23 juin 1954

et il y a eu un grand soleil dans ma vie de gamine:

 j'avais passé avec succès le Certificat d’Études Primaires...
Nous n'avions droit pour passer cet examen qu'au matériel de géométrie
et qu'à notre trousse contenant crayons,  taille crayon, gomme, règle et porte plume...

Bonne élève, tout devait se passer glorieusement pour moi.
J'étais confiante, tous mes devoirs rendus étaient très bons,
Mais voilà, il y a toujours un mais...
j'ai raté la récompense offerte par le Monsieur le Conseiller Général  Lengagne aux élèves
qui obtenaient les 3 meilleurs résultats du canton de Bonnières sur Seine (78)
et bêtement, je me suis retrouvée 4 ième!!
Je vais vous dire pourquoi:
je me suis plantée dans la toute dernière réponse du problème de maths avec une virgule en vadrouille:
les examinateurs ont dû bien rigoler en pataugeant dans les 10 cm de goudron (au lieu d'1mm)
que j'avais étalés sur la départementale
qui traversait un village imaginaire...
Malgré les reproches bien tancés de Monsieur Guérard , mon instituteur,
j'étais quand même heureuse,
j'allais avoir le cadeau promis par mes parents en cas de réussite:
la belle bicyclette avec son dérailleur dernier modèle qui trônait dans le magasin de Monsieur Lelasseur...

hilda

Je chantais en ce temps là l'Hymne des Temps Futurs
Ô quel magnifique rêve
Vient illuminer mes yeux!
Quel brillant soleil se lève
Dans les purs et larges cieux

lalalalère!!

10 juin 2018

Enfance...



Au bord de la Seine

Assise sur une branche du vieux saule de la prairie
les jambes pendantes au dessus des vaches
enfant, je rêvais d'infinis paysages enchanteurs,
d'années où les froids hivers seraient bannis
pour que la douce musique du vent dans les feuilles des arbres
fredonnent à chaque instant une gaie ritournelle...
En levant les yeux vers le ciel,
je ne voyais pas que les heures défilaient doucement comme les nuages parfumés des contes de fées...
Ignorante du cruel maléfice du monde, je restais là, ma pensée faisant des pirouettes dans l'espace,
mon tablier rose devenait robe de princesse et mes galoches souliers de satin
jusqu'au moment où le fermier entrait dans le clos pour mener son troupeau à l'abreuvoir
et brisait mes rêves de sa grosse voix:
"-Encore là, tu as vu l'heure?? Ta mère doit t'attendre pour la soupe"

Solitaire? mais j'étais tellement bien ainsi dans cet univers magique peuplé de fleurs, de fruits, d'animaux et d'êtres sans nom...
Je ne pensais pas à grandir!!
D'abord, grandir, avoir un bon métier, travailler, vieillir, mourir quand on a 10 ans, c'est tellement invraisemblable!!

Et l'avenir est devenu ce qu'il me réservait...
une vie tranquille sans grandes et exaltantes aventures dangereuses...

nuages

Posté par TooTsieBlog à 08:20 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags :
28 mai 2018

Les vêtements que l'on préfère

Citation du tri aïeul de mes petits enfants que j'ai bien connu: Maurice R.....
-"J'ai mis ma redingote à couper les cyclones,
c'est bien bon pour tout aller".

Ce vieux et large pardessus de laine
avait tellement vu d'âpres hivers aux froids de canard,
 de mauvaises tempêtes échevelées,
de frais soleils printaniers,
d'automnes pluvieux
et d'étés humides
que le tissu en était tout rapé,
effiloché aux bas des manches
et garni de boutons dépareillés.
De ce vénérable manteau se dégageait une odeur vague de poulailler, de cuisine, de pipe et de fumée de la cheminée...
Il avait aussi un bel accroc dû à la rencontre avec quelque clou malencontreux
De couleur grise ou noire peut-être, il avait également blanchi et verdi par endroits..
Il était assorti d'un vieux chapeau qui avait connu les mêmes vicitudes  du temps.

Ah!! l'économie d'autrefois !!...Presque de l'avarice pour certains !!...

Paletot



21 mai 2018

Balade à Vernon (suite)



7 gif
le chiffre 7 est depuis très longtemps un nombre "fétiche"  
les 7 jours de la semaine,
les 7 planètes traditionnelles en astrologie,
les 7 couleurs de l'arc-en-ciel,
les 7 notes de la gamme,
les 7 péchés capitaux,
les 7 sacrements,
les 7 centres subtils au yoga...

bande dee fleurs
au petit jeu des 7 familles, quel personnage cadre mieux avec votre personnalité,
le père, la mère, le fils ou la fille??...

 

Vernon (Eure)

Photo prise à Vernon (Eure)
Les sept statues People en bronze
                       oeuvre d'Olivier Gerval.     (1997)

Balade à Vernon ...


Ce jour là le temps était à l'orage...

Voici le Vieux-Moulin, installé sur les piles du pont médiéval
dont il ne reste quelques arches jusqu'à un îlot...
Il est le dernier monument au monde de ce type.
Même si je le connais depuis toujours,
je me devais, pour vous, de mitrailler avec mon appareil photo ce vénérable vestige du passé
Il est aussi le symbole de la ville.

 

Le vieux moulin (vernon)

 

on vous en parle en détail ici:

http://giverny.org/moulins/vernon/vernon.htm