On nous parle souvent de harcèlement à l'école...  

Je m'en vais donc, de ce pas, vous conter ma propre histoire...

En primaire j'étais la bête noire de Serge B, un grand costaud de 14 ans...
À la sortie de l'école, après les cours, commençait mon calvaire:
 il me bousculait, vidait mon cartable dans l'herbe, marchait sur mes cahiers, me volait mes affaires de classe qui lui plaisaient  
et comble de l'humiliation  m'embrassait, me soulevait ma robe et montrait ma culotte à tous mes copains et copines de classe ...
Souvent , j'en pleurais de honte et de colère...
J'en avais parlé à M'man et elle m'avait dit de me défendre à ma manière...
Un soir, que nous revenions à la maison,
et qu'il avait encore agi de façon déplaisante avec moi,
je trainais un peu en arrière profondément blessée de tels gestes
pendant que ce grand idiot rigolait de sa méchanceté avec les autres...
Monsieur Rolland, un cultivateur de village, qui revenait des champs, passa avec son beau cheval  gris et son tombereau ...
L'animal lâcha au passage sur le goudron de la route, de belles boules de crottin toutes fumantes et humides...
Surmontant mon dégoût, je ramassais ce beau caca qui me sembla bouillant au creux de ma main  
et je me mis à courir derrière  les autres...
Arrivée derrière Serge, je lui ai enfoncé le crottin dans sa bouche qu'il avait grande ouverte de rire moqueur...
Bien sûr, il s'est plaint à son père qui lui a flanqué une raclée en lui rappelant que les gars devaient le respect aux filles..
Le lendemain , je marchais devant à la sortie,
je n'avais plus peur de lui...

 

mon vieux cartable


Apostille: Depuis ce jour là, j'ai appris que la vengeance est un plat qui ne se mange pas froid mais chaud !!
Et le temps a passé, passé pour ne plus revenir
et il m'est arrivé bien souvent de rendre les méchancetés que l'on m'a faites..
Je n'en ai pas toujours éprouvé satisfaction et soulagement...
Parfois même une pointe de regret!!
(Seigneur Jésus, j'ai le très grand regret de vous avoir offensé...
Mea maxima culpa)...
mais baste après tout, ce qui est fait est fait...naaaan??

sligne

Bonne journée à toi Monde des blogs...