24 février 2019

Bon dimanche Monde des Blogs

Le petit lutin des landes bretonnes

Dans un décor chimérique,
Sur un instrument antique,
Aux accords illogiques,
Un korrigan emblématique,
Aux allures flegmatiques,
Coiffé d'un chapeau conique,
Boitillant de façon pathétique,
Reprend sa musique...
Puis sautant sur le dos d'un renard famélique,
S'éloigne pour aller se désaltérer d'une tisane béchique
Préparée par sa chère Véronique...
En nous souhaitant d'une voix aux accents exotiques,
Et avec des grimaces comiques,
Un bonjour bien tonique...

Apostille: Tout en espérant quelques commentaires qui étireront nos zigomatiques!!

 

330px-Lutin_by_godo

Dessin de Godo https://www.godo-art.fr/

 

 


21 février 2019

Pour ne pas oublier...

Jour douloureux du souvenir
 
21 février 1916
 
Début de la Bataille de Verdun
 
Elle est la plus importante des batailles de la Première Guerre mondiale.
Les Allemands veulent "saigner à blanc" les Français....
Mais ces derniers résistent victorieusement....
Les deux armées vivent un enfer pendant plusieurs mois...
379 000 Français perdent la vie ainsi que 335 000 Allemands...
 
Cette horrible tuerie se terminera le 15 décembre...

Verdun

15 février 2019

Pas de quoi être fier quand on est parisien...

 

 Triste réalité:

Quand vous aurez passer les pages de pub...

Sur le n° 3389 page 4 du pdf du  journal gratuit
1 Capture
de ce vendredi 15 février 2019
 on peut lire le chiffre hallucinant  de
personnes vivant dans la rue à Paris 

Capture

https://pdf.20mn.fr/2019/quotidien/20190215_FRA.pdf#xtor=EPR-184-[pdf]

 

clochards

 

 

13 février 2019

Pour sourire malgré tout...

Pull en polaire jaune

Bien que le jaune ne m'aille pas du tout au teint,
et que je me sente moche dans cette couleur,
pour braver la belle gelée (-03°) de ce matin
il m'a bien fallu mettre une "tite" laine à capuche
non pour aller "faire le pied de grue" sur un carrefour de Lannion
mais sortir de mon nid   
pour aller me substanter
(la faim me tenaillant le gésier)
 de quelques vermisseaux ou limaçons
(même congelés)...

Na!!

gilet jaune

 Apostille: retrouvons sur le lien l'expression "faire le pied de grue" https://www.edilivre.com/lexpression-de-la-semaine-faire-le-pied-de-grue/#.XGQCn6BCfDc

Posté par TooTsieBlog à 12:36 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,


12 février 2019

Toujours d'actualité...

 

 

petit gifLes Finances de la France: un gouffre sans fond pour l'argent de nos impôts...

___________________
 
extrait de "La Peste"
Albert Camus  (1947)
Alors que le prix de toutes choses montait irrésistiblement,
on n'avait jamais tant gaspillé d'argent,
et quand le nécessaire manquait à la plupart,
on n'avait jamais mieux dissipé le superflu.

 

la peste

Posté par TooTsieBlog à 13:03 - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : ,

11 février 2019

Toujours d'actualité...

Les Gilets Jaunes



Un mot qui exprime tant de choses...

La poudre...

Même s'il n'a pas inventé la poudre,
il ne faut pas défié trop longtemps le petit peuple...
en lui jetant la poudre aux yeux...
et un jour ça sent la poudre (celle inventée par les chinois)...
C'est toujours quand les moulins n'ont plus de blé à réduire en poudre,
que la faim tenaille les ventres
et le prix du pain qui augmente pour que jaillisse l'étincelle qui met le feu aux poudres
tout cela fait parler la poudre...
Il ne faut qu'un moment pour que la révolte latente se répande comme une trainée de poudre...
De toutes parts, on entend tonner la poudre à canon...
Et quand dans les palais, ça commence à sentir la poudre
les petits princes n'ont plus qu'à prendre la poudre d'escampette...
Mais le petit peuple à la mémoire courte,
et redonne trop facilement crédit aux riches beaux parleurs qui lui promettent monts et merveilles
et pour que tout devienne poudre d'or à ses yeux...
il n'y a qu'à voir d'un peu plus près la poudre des siècles écoulés
et qu'à chacune de ces périodes là s'est embrasée la poudre...
il ne suffit parfois d'un grain de poudre de riz de trop
et une goutte de fiel sur la poudrière...

et vlan, ça repart...

et voilà comment l'innocent redevient chair à canon!!

 et tout ça, pour n'obtenir quoi??
de la poudre de perlimpinpin...

C'est ainsi que naissent les grandes révolutions...signature

 

 

 

cocorico

08 février 2019

Huuuummm!!

Huuuummm!!

Anselme Le Paroix,
le regard plein convoitise pénétra dans la cuisine...  
"Elle" était là qui l'attendait, offerte sur les carreaux de la table...
Le gourmand, n'y tenant plus de désir contenu,
prit dans ses mains impatientes les deux coins de la table...
En fermant les yeux,
il se pencha sur la délicieuse chose enivrante et chaude comme une caresse
dont il avait déjà le goût salé-sucré sur la langue et dont il avait tant rêvé...
Il en huma le parfum, faisant durer son plaisir...

 

crèpes


Aaaahhh!!
Hummmm!!!
C'est si bon les crêpes!!!!!!!!!!!!!!!

 

04 février 2019

Bonne soirée...

perce-neige

Douce lumière
de la frêle clochette 
d'un blanc perce-neige
dans la nuit noire de l'hiver...

 

 

Posté par TooTsieBlog à 20:32 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :

01 février 2019

On dit qu'il fait froid en ce moment... mais...

 On dit qu'il fait froid en ce moment... mais...
qui se souvient du terrible février 1956?
 

Etiolles

À l'époque, j'étais pensionnaire dans une école professionnelle à Etiolles (91) près de Soisy-sur-Seine...
Un grand froid venu du Groenland avait tout gelé en Europe...
Pas de toilette pendant plusieurs jours,
(l'eau dans les lavabos avait gelé dans les tuyauteries vétustes dans ce château de Mme Du Barry (célèbre maîtresse de Louis XVI) (transformée en école et pension)
Sous les toits, dans nos chambres de 2 et 3ème années on avait poussé les lits pour ajouter ceux des filles de 1ère année du grand dortoir qui n'était  presque pas chauffé...
Des couvertures supplémentaires avaient été distribuées...
Pour ne pas grelotter, on se couchait quand même avec des pulls épais...
Au réfectoire, pas question de rechigner sur la nourriture 
pas extraordinaire: nous étions presque toutes Pupilles de la Nation pour des raisons diverses
(Nation, qui comme on le sait n'a jamais été assez riche pour ses pauvres), 
il fallait manger chaud même ce qui n'était guère appétissant....
La chambre d'infirmerie était pleine: grippe, bronchites, engelures douloureuses comme je n'en ai plus jamais revues depuis, sévissaient...
Lors des promenades (obligatoires) du jeudi et du dimanche, nous traversions la passerelle piétonnière de bois à haubans 
(remplacée depuis par un pont magnifique)
qui reliait à cette époque
Evry Petit Bourg, Soisy-sur Seine et Etiolles,
nous pouvions voir l'eau de la Seine
qui avait été prise dans une épaisse couche de glace...
Je crois que je n'ai jamais eu aussi froid de ma vie...
 

La Seine prise dans les glaces

Apostille: La vie de château n'est pas ce que l'on croit,
on y gèle en hiver... 
et comme dit l'adage,
il vaut mieux un petit chez-soi qu'un grand chez les autres....
et quoi que l'on vous dise à la télé,
il ne fait pas vraiment froid en ce moment par rapport à cette année là...
 
1956, l'époque révolue de mes 16 ans...