Les Gilets Jaunes



Un mot qui exprime tant de choses...

La poudre...

Même s'il n'a pas inventé la poudre,
il ne faut pas défié trop longtemps le petit peuple...
en lui jetant la poudre aux yeux...
et un jour ça sent la poudre (celle inventée par les chinois)...
C'est toujours quand les moulins n'ont plus de blé à réduire en poudre,
que la faim tenaille les ventres
et le prix du pain qui augmente pour que jaillisse l'étincelle qui met le feu aux poudres
tout cela fait parler la poudre...
Il ne faut qu'un moment pour que la révolte latente se répande comme une trainée de poudre...
De toutes parts, on entend tonner la poudre à canon...
Et quand dans les palais, ça commence à sentir la poudre
les petits princes n'ont plus qu'à prendre la poudre d'escampette...
Mais le petit peuple à la mémoire courte,
et redonne trop facilement crédit aux riches beaux parleurs qui lui promettent monts et merveilles
et pour que tout devienne poudre d'or à ses yeux...
il n'y a qu'à voir d'un peu plus près la poudre des siècles écoulés
et qu'à chacune de ces périodes là s'est embrasée la poudre...
il ne suffit parfois d'un grain de poudre de riz de trop
et une goutte de fiel sur la poudrière...

et vlan, ça repart...

et voilà comment l'innocent redevient chair à canon!!

 et tout ça, pour n'obtenir quoi??
de la poudre de perlimpinpin...

C'est ainsi que naissent les grandes révolutions...signature

 

 

 

cocorico