Mes 14 ans à l'encre violette...

Ce jour, là nous étions le Mercredi 23 juin 1954

et il y a eu un grand soleil dans ma vie de gamine:

 j'avais passé avec succès le Certificat d’Études Primaires...
Nous n'avions droit pour passer cet examen qu'au matériel de géométrie
et qu'à notre trousse contenant crayons,  taille crayon, gomme, règle et porte plume...

Bonne élève, tout devait se passer glorieusement pour moi.
J'étais confiante, tous mes devoirs rendus étaient très bons,
Mais voilà, il y a toujours un mais...
j'ai raté la récompense offerte par le Monsieur le Conseiller Général  Lengagne aux élèves
qui obtenaient les 3 meilleurs résultats du canton de Bonnières sur Seine (78)
et bêtement, je me suis retrouvée 4 ième!!
Je vais vous dire pourquoi:
je me suis plantée dans la toute dernière réponse du problème de maths avec une virgule en vadrouille:
les examinateurs ont dû bien rigoler en pataugeant dans les 10 cm de goudron (au lieu d'1mm)
que j'avais étalés sur la départementale
qui traversait un village imaginaire...
Malgré les reproches bien tancés de Monsieur Guérard , mon instituteur,
j'étais quand même heureuse,
j'allais avoir le cadeau promis par mes parents en cas de réussite:
la belle bicyclette avec son dérailleur dernier modèle qui trônait dans le magasin de Monsieur Lelasseur...

hilda

Je chantais en ce temps là l'Hymne des Temps Futurs
Ô quel magnifique rêve
Vient illuminer mes yeux!
Quel brillant soleil se lève
Dans les purs et larges cieux

lalalalère!!