...avec des mots finissant par "otte"

Il faut que je vous parle de la vieille tantine Charlotte qui nous avait invités pour Noël
qui était une dame un tantinet boulotte et un peu vieillotte
et qui vivait en Wallonie...
Pour manger après la messe de minuit,
elle nous avait promis de cuisiner son délicieux lapin en gibelotte...
Ce faisant, elle jeta un coup d'oeil au dehors et vit passer une tranquille roulotte aux vives couleurs
que la route ballottait de droite et de gauche
et constata que cette antique voiture à cheval était conduite par une petite fille "Rom"...
Une chouette hulotte sur son épaule,
l'enfant semblait bien pâlotte sous le déluge d'une neige glacée qui tombait à gros flocons
et qui grelottait sans manteau dans un vieux pull et une invraisemblable jupe-culotte...
N'écoutant que son bon coeur, la tantine qui était un peu polyglotte
sortit sous le porche de sa maison, engagea avec la pauvre poulotte une petite parlotte et l'invita,
avec toute sa tribu,
 à partager son repas...
Et c'est comme ça qu'à notre arrivée de Bretagne pour le réveillon de Noël,
nous n'avons eu que des patates "vitelotte" cuites à la flotte  
et que nous avons mangées en robe des champs et à la croque au sel avec,
heureusement, de la lotte froide pêchée à la dernière grande marée accompagnée de mayonnaise
que M'man avait préparée avant notre départ...

Saperlotte...!!

roulotte